BIENVENUE SUR LE SITE DU FC FERRAND NOUMÉA NEW CALEDONIA

Super Ligue / Loisir / Jeune / FEMININE

Saison 2022

Nouméa – New Caledonia – South Pacific  (FIFA – OFC – NC)

Qui sommes nous ? Créée en 2003, l’Association loi 1901 FC FERRAND (qui tire son origine du prénom du joueur Ferrand Waneissi originaire de Luecilla à Lifou), participe à des tournois de futsal et fait aujourd’hui partie des quatre meilleures équipes de futsal de Calédonie. Premier à recevoir les honneur de Champion en 2008, le club est aussi le premier à réaliser le doublé coupe-championnat en 2013. Mais la principale marque de fabrique du club est son ouverture sur le monde avec ses nombreuses tournées à l’étranger, qui en fait l’une des principales vitrines du futsal Calédonien avec des matchs à Madrid, Barcelone, Bruxelles, Tokyo, Canberra, Auckland,Sydney, Buenos Aires, Paris ou encore Nantes. Nantes où là encore le club se distingue en remportant en 2012 le Mondial futsal féminin (TIFE Christophe Brisset) et où les hommes joueront même une finale en 2014 avec dans ses rangs le meilleur joueur Français du moment l’International Alexandre TEXEIRA. Il n’en reste que FERRAND ne perdra jamais de vue sa philosophie première : « Esprit Ferrand, tous égaux dans l’humilité ».

HUIA !

Le derby dans la poche pour clôturer les matchs aller

Pur produit de la section futsal du Collège Koutio Gauthier Accame aura été l’homme du match avec deux buts (photo Pierre-Louis Messonnier UP2SUN COMMUNICATION et PHOTOGRAPHY)

Neuvième victoire consécutive. Une seule défaite lors de la première journée face à l’Université. Le bilan reste bon. Mais les matchs retours, comme prévu, et ce n’est guère étonnant, seront décisifs. Trois cadors semblent postuler pour le titre. L’UNC, l’ASPTT et le FC FERRAND. Du travail donc, et de l’humilité, seront nécessaire pour aller au bout de cette super ligue. Pour l’heure, il fallait se débarrasser d’un client bien coriace. L’Olympique. Toujours devant au score dans ce match le FCF a réussi a atteindre son objectif à savoir la victoire. Une ouverture du score de Vincent Prouveur a la suite d’un ballon relâché du gardien adverse, et un second but de Gauthier Accame, 17 ans, produit de la section sportive scolaire futsal du collège de Koutio et homme du match. La mi-temps intervenait néanmoins sur le score de 2-2. En effet, l’Olympique était revenu deux fois au score à 1-1 et à 2-2. Il fallait patienter et ne pas lâcher le projet de jeu mis en place. Comme espéré, notre FCF allait prendre à nouveau l’avantage grâce à un tir à 10 mètres de Romain Guitton. Puis sceller le destin de ce match grâce donc à Gauthier Accame et pas de n’importe quel manière. Une reprise de volée du gauche qui allait se figer au fond des filets du jeune portier de l’Olympique. 4-2 score final. Avec donc 1 défaite et 9 victoires, l’équipe peut envisager les matchs retours avec optimisme. L’expérience des anciens du club sera un atout important afin de gérer la seconde partie de cette super ligue. Dans les autres matchs pas de surprise, l’ASPTT a prit le meilleure sur l’AS Bwyru 11-3, de même que l’UNC face à Kartier Nord 10-1. L’AS Wetr a battu l’AS Paita 7-2 et enfin l’ES Houailou empoche le gain de la victoire face à Zeolyl 6-3.

prochain match du FCF : Université à la salle Anewy le samedi 9 juillet à 15h.

L’autre vie de Pierre Noël

Que devient notre cher « Pierro » ? Après avoir effectué 7 saisons au FCF (mais aussi une avec Luecilla et une autre avec Zeolyl), le voici aujourd’hui en Guadeloupe où il exerce en tant qu’enseignant d’histoire géographie. Bientôt papa d’une petite Eva, qui naîtra à Medellin en Colombie, il rejoindra bientôt son prochain poste d’enseignant à Portland dans le nord ouest des États-Unis. En Guadeloupe, en ce moment donc, il joue bien sûr au futsal. Son équipe, le Gwada futsal club (GFC) 3ème du championnat, vient de finir la saison en 1/2 finale des playoffs contre FAC futsal (défaite 2-3 match aller et au retour 6-5 pour le GFC après prolongation. Défaite 4-3 au tirs aux buts. Souhaitons bonne chance à celui qui aura très fortement marqué le club avec à 2 reprises le titre de meilleur buteur de la super ligue, champion de Calédonie en 2013 et vainqueur de la coupe la même année. Huia !

Un scénario à suspense face à l’ASPTT

Corentin Bobichon une nouvelle fois buteur contre l’ASPTT

On ne partait pas spécialement favori face à l’ASPTT, l’une des deux meilleures équipes actuelles avec l’UNC. Les deux équipes de Nouméa, se partageant les titres de Champions depuis 4 ans. Et pour récupérer un jour ce statut là, il faut gagner ce type de match. Mais les espoirs étaient bien fondés au coup d’envoi. Ce groupe là associé à l’expérience Australienne devaient permettre au FCF d’être suffisamment armés pour ce match. Mais le début de match et globalement la 1ère période ne sera pas de bonne facture pour les rouge. les « une-deux » des joueurs de la poste étaient mal maîtrisé par l’équipe. Et c’est un sévère 0-4 que le FC Ferrand encaissait en quelques minutes. Un coup plus que dur pour le groupe. Un coup qui allait être forcément bien compliqué de renverser. Sans être forcément plié, ce match était bien mal engagé pour nous. Notre adversaire pouvait être heureux. Il ne fallait donc pas lâcher. La mi-temps intervenait à 4-2 (Forest et Boit). Il était important de réduire le score. La seconde période allait être explosive. Déjà en revenant à égalité à 4-4 (Bobichon et un csc), l’ambiance montait automatiquement d’un cran. William Devic sortait alors un tir à 10 m. Mais l’équipe était refroidie par un autre tir à 10 m. A nouveau mené 4-5 il fallait réagir vite, très vite. Et c’est le très jeune (17 ans) Accame qui égalisait à nouveau à 5-5 dans une ambiance encore plus électrique. Y allait-il encore y avoir match nul entre les deux formations ? Le 5ème consécutif ? Ou l’une des deux équipes allait empochait les 4 points dans les dernières secondes ? L’ASPTT obtenait un tir à 10 m. Mais une nouvelle fois, l’ASPTT allait le manquer. Enfin dernier coup de théâtre, un tir à 10 m. pour le FC Ferrand. Notre capitaine du jour Romain Guitton allait s’en charger. Avec réussite ! 6-5 fin du match. Une sacré belle victoire face à une équipe qui était invaincu en championnat depuis…..août 2019 ! Même si cette victoire n’offre pas tout, elle était importante. Tant au niveau des points que du mental. Ce mental dont nous a parlé un certain Scott Gilligan à Brisbane. Celui que nous avions dû « utiliser » à la mi-temps de notre 3ème match face à l’Atletico, moment où le score était de 10-2 pour notre adversaire. Nous avions « remporté » la seconde manche 7-4. cette exercice grandeur nature nous aura bien servir. Bien sûr, désormais, il s’agira de bien maîtriser les matchs à venir pour donner de l’ampleur à ce succès face au leader de la super ligue. Au menu, un match toujours difficile contre l’Olympique le week-end prochain. Il faudra une nouvelle fois mettre les mêmes ingrédients. La même envie.

Dans les autres matchs le SC Ne Drehu à battu Zeolyl 4-2 confirmant si besoin, qu’il était bien la révélation de cette saison. L’équipe du coach Daniel Kausuo s’apprête à terminer les matchs aller par une superbe 4ème place. L’AS Wetr A prit le meilleur sur l’ES Houailou 5-3, Kartiers Nord en a fait de même face à l’Olympique 4-3 et enfin l’UNC a battu l’AS Paita qui semble progresser de match en match malgré sa défaite du jour. Prochaine journée le week-end prochain avec un beau Kartier Nord – UNC à l’affiche, AS Paita – AS Wetr, ES Houailou – Zeolyl et AS Bwyru – ASPTT.